Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 16 décembre 2017

Content Tagged "Sandrine Scardigli"

21 décembre – celebrate short fiction day

Trois ans après la fin du monde, celui-ci se porte bien. Sa rémission se déroule sans accroc. Earane Nancy Christie, fondatrice du « Celebrate Short Fiction Day », monta sur l’estrade et leva les bras en signe de victoire à l’attention de son public de micronouvellistes. — Mes chers amis. En ce 21 décembre 2023, je suis fière de vous dire que nous avons enfin éradiqué les novellas du paysage littéraire ! Après les sagas de plusieurs tomes, les pavés de mille pages, les romans de gare, les romans à l’eau de rose, les romans noirs, les romans tout courts et autres …continue reading

8 décembre – Pretend To Be a Time Traveler Day

Il avait presque tout. Le tournevis dans la poche intérieure de sa veste, le long manteau marron légèrement cintré, les lunettes posées sur son nez… Mais voilà, il hésitait. Au tout dernier moment, il se posait l’ultime question : devait-il prendre le fez et le nœud papillon ? Tout changer au dernier moment ? Après tout, aujourd’hui, il pouvait enfin être lui-même. Enfin, l’une de ses identités pouvait s’exprimer. Il hésitait juste quant à l’apparence à adopter. Oh et puis zut… songea-t-il en enfilant ses converses. Le dixième a toujours été mon préféré de toute façon. Fin prêt, le Docteur …continue reading

1er décembre – jour de Rosa Parks

Un petit siège pour elle, un grand pas pour l’humanité Sandrine Scardigli     — Je ne comprends pas… pourquoi les humains s’entredéchirent-ils ainsi ? Le sergent Chouinpch était perplexe. Sur ordre du commandant Héklar et comme les autres sous-officiers, il venait d’assister à une conférence sur les conflits ayant opposé, au fil des siècles, les différentes peuplades humaines. — Noirs, jaunes, blancs, rouges, verts… Ne sont-ils pas tous les mêmes, au fond ? — Bien dit, commenta Héklar. Une bonne rafale laser, quelques années passées à se décomposer dans une petite boîte en sapin, et voyez comme ils se …continue reading

15 novembre – National Clean out your refrigerator day – I love to write day

— Bon, dites-moi, comment ça s’écrit une lettre d’abdication ? — C’est une simple lettre. Sur l’en-tête, vous mettez votre nom et votre adresse. En destinataire, vous mettrez « Peuple brésilien ». Puis vous écrivez : « je soussigné » suivi de votre nom, ensuite « vous informe par la présente mon abdication ». Vous écrivez votre nom en bas vous signez, vous datez. — Et je peux utiliser mon nom de souverain ? — Et puis quoi encore ? Votre nom de souverain, sur un acte d’abdication ! Non, votre état civil. — Pff. Encore heureux que j’aime écrire. …continue reading

4 novembre – Use your common sense day

Sur la planète Levram, normalman s’apprêtait à passer une journée hors du commun. La seule dans l’année sur cette planète où chaque habitant était un super-héros, sauf lui. Peut-être allait-il pouvoir utiliser une parcelle de son « common sense », là où d’autres utilisaient leur « spider sense », et ainsi conseiller de ne pas traverser les murs pour rejoindre un point B depuis un point A, même si le chemin était le plus court, pour ne pas avoir à reconstruire ; ou de ne plus voler à des vitesses supersoniques pour éviter de briser les vitres des immeubles. Les possibilités étaient infinies dans …continue reading

1er novembre – Toussaint

« Sal… sal… sal… — Tu vas le dire, oui, ce mot de passe ? Il y a du monde derrière toi qui veut passer aussi ! — Sal… — Fais un effort… — Sal… safi… sass… — Allez hop, au suivant ! Ras-le-bol des attardés ! — C’est pas… pas juste ! Toute ma vie, on s’est fi… fichu de moi. Ça suffit ! — Ah, tu y étais presque. Dommage ! » 1er novembre : jour de passage des morts dans le monde des vivants ; jour du salsifis 1er novembre 846 : naissance de Louis II le …continue reading

27 octobre

« Mais enfin, que t’a-t-il pris ? Un homme de science, comme toi ! Te laisser embarquer dans de telles sottises ! — L’amour, mon ami, l’amour… — Reste calme, tu saignes trop. Appuie là, sur ton ventre. Plus fort ! — Aïe ! Tu as raison, a posteriori je comprends bien que c’était idiot… — Je ne te le fais pas dire ! Penser qu’un philtre d’amour pouvait te la ramener ! — J’étais si malheureux… Et puis, « potion d’héliotrope », quel beau nom, n’est-ce pas ? Du soleil en bouteille pour un peu d’amour. — Chut, chut, …continue reading

26 octobre – journée mondiale des pâtes

« Alors, Giuseppe, tu en dis quoi ? — Ah, Victor-Emmanuel, je crois que tu as raison… — Je savais bien que tu te laisserais convaincre ! — Face à ça, j’ai peu d’arguments à opposer, c’est vrai. — Grazie, grazie, tu sais combien ton assentiment est important ! » Puis, se tournant vers une estafette plantée près de leur table, Victor-Emmanuel lui fait un signe de la tête. Sur ce, l’estafette sort de la taverne en s’égosillant : « Garibaldi l’a reconnu roi ! Viva VERDI ! » Outré, Garibaldi s’étouffe avec ses pâtes : « Victor, tu exagères, …continue reading

15 octobre – Journée mondiale du lavage de mains

Les mains jointes et propres, les fidèles psalmodient : saint Ponce Pilate, priez pour nous. Puis ils retournent boire une bière devant leur télé. Sandrine Scardigli — 3… 2… 1… partez ! Les deux mille hommes et femmes participant à l’opération « mains propres » ouvrirent le robinet qui leur avait été assigné et leur main droite se porta vers la bouteille de savon liquide. Une cohorte d’assistants était prête à fournir autant de pousse-mousse que nécessaire pour leur permettre de tenir dans la durée. Les lavabos s’étiraient le long de la N10 entre Trappes et Coignières. Ils rutilaient sous …continue reading

3 octobre – journée mondiale de l’urticaire

« Mais regardez-vous ! Vous traitez ces humains d’animaux, mais vous vous comportez comme eux. Sous prétexte que cet esclave a volé une banane, vous voulez lui arracher les dents. Vous devriez avoir honte ! Même le plus primitif des gorilles serait révolté ! — Cornelius, vous vous égarez. Ce ne sont que des humains. Quelle importance ? — Mais enfin, Dr Zaius ? (se frottant le crâne avec les mains) — Cornelius, ne commencez pas avec vos mimiques ! — Je ne commence pas. (Se frottant le dos contre le mur plus proche, puis se roulant sur le sol) …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com