Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mardi 23 octobre 2018

21 juin – Fête internationale de la lenteur (Québec)

— C’est le moment ! les deux soleils vont s’aligner sur l’équateur d’Antarktikos !

Les colons chaudement emmitouflés avaient quitté leur station-igloo et regardaient l’astre rougeoyant suivre de près la toute petite naine blanche. Cette journée serait le plus chaud que la planète connaîtrait. Une fois tous les 653 jours en année Antarktikienne, la température dépassait enfin le zéro.

— Haaaaa, ça fait du bien, jubila le Français de l’expédition en enlevant son bonnet. Tous ces mois passés à se terrer dans nos abris… Et si on célébrait chaque alignement ? Avec une fête de la musique, par exemple… ?

— NON ! hurlèrent les autres colons d’une seule voix. Rappelez-vous ce qui est arrivé sur Terre lors de la dernière fête de la musique, en 2015 ! Des gangs de musiciens se sont affrontés à coup de riffs de Metal et de flow de rap en poussant les sonos à fond, provoquant une surdité globale et la destruction de tout appareil de communication.

— Bon tant pis…, soupira le Français en rangeant discrètement son harmonica.

Jour du Midwinter sur la planète Antarktikos.

Nelly Chadour


« Au troisième jour, Dieu créa les océans et la terre, la terre produisit de l’herbe et des arbres. Il créa aussi le Soleil pour le jour et la Lune pour la nuit, ainsi que les étoiles, puis des créatures ailées et les créatures aquatiques ainsi que…

— Oh là ! On se calme. On n’est pas à trois jours près, non plus. »

Père Désœuvré


Ce fut le 21 juin 2103 que les escargots, profitant de la mondialisation de la journée de la lenteur, lancèrent leur invasion globale et mirent au pas l’Humanité en train de se traîner vers son destin.

Anthony Boulanger


La vie à la rédaction de la Microphéméride

— Bon sang, mais il est passé où encore, le Vincent ? tonna le Père. On va boucler et j’ai pas encore son texte !

— Je l’ai doublé dans l’escalier en montant tout à l’heure, lui répond Jacques en souriant.

— Mais c’était il y a trois heures ! Qu’est-ce qu’il fiche ?

— Le blâme pas trop. Il m’a dit qu’il était parti de chez lui hier matin. Je trouve qu’il n’est pas très en retard, finalement.

Le Père se passa la main sur le visage, dépité.

— Bon, il faut vraiment que je lui parle. Ça devient vraiment pénible qu’il prenne toutes ces fêtes au pied de la lettre…

Vincent Corlaix

« Eh bien, ce n’est pas trop tôt ! » grommelle Pluton.
Après des milliers d’années d’observation, ses jumeaux Nyx et Hydra viennent enfin d’être baptisés par ces idiots d’humains.

« …sont guère pressés… »


21 juin : jour de la lenteur ; dernier jour du signe des Gémeaux ; en 2006, nomination officielle de Nix et Hydra, satellites de Pluton.

Sandrine Scardigli


Auguste Lelon se sentit tiré de sa torpeur par un coup de coude dans les côtes. Il se redressa vivement. Son voisin à la table du jury le fixa avec des yeux hagards.

— J’ai dormi ? s’enquit Auguste, horriblement gêné.
Bernard, l’autre juré du trophée Speedlenteur 2014, bâilla à s’en décrocher la mâchoire avant de répondre d’une voix ensommeillée.

— Sais pas. Il est quelle heure ?

Auguste regarda sa montre.

— 9 h 30.

— Du matin ? Déjà ? Mais de quel jour ?

Auguste eut un doute. Sa montre n’affichait pas la date et il n’avait pas son téléphone sur lui. Il jeta un coup d’œil rapide en direction du public : une dizaine de personnes squattaient les gradins, en ordre dispersé. Auguste se leva et se dirigea vers l’un d’eux. Il ronflait, couché sur trois sièges. Auguste lui emprunta son smartphone, l’alluma pour consulter la date, puis le reposa près de la main du dormeur. Il reprit ensuite place aux côtés de Bernard.

— Alors ?

— On est le 23 juin.

— Punaise, s’exclama Bernard en sifflant entre ses dents. Il n’y en a pas un qui a franchi la ligne d’arrivée. On n’a que des champions, cette année.

Sur la piste de course, en contrebas, quatre athlètes livraient une lutte acharnée pour la dernière place. Deux autres avaient craqué la veille et dormaient par terre, à cinq mètres du départ. Auguste soupira.

— C’est la dernière fois que je suis membre du jury de ton trophée. En 2015, faudra te trouver un autre pigeon.

Bernard ne répondit pas. Il s’était rendormi.

Pascal Bléval

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com