Une micro nouvelle par jour pendant un an.

vendredi 23 août 2019

Content Tagged "dieu"

2 décembre

— Non, désolé. Ton texte est trop long. Il faut couper. — Couper encore plus ? J’ai déjà pas mal raccourci. Comment veux-Tu que je développe quelque chose d’intelligible avec de telles contraintes. — Ce n’est pas mon problème. J’ai accepté que vous fassiez partie de l’anthologie à condition que ce soit au format micro. Estimez-vous heureux car J’avais déjà mes douze auteurs réguliers. — Et pourquoi pas une micro-prophétie par jour au lieu d’une par mois ?   Aujourd’hui on fête Habacuc, un des douze petits prophètes de l’Ancien Testament, petits par la taille de leur écrit.

12 août

Et lux fuit.  Et Dieu acheva Son œuvre le premier 12 août. Je vous le dis, Dieu, voyant Sa création, sentit Son âme se remplir de joie. Il s’assit dans son fauteuil, se décapsula une bière et inventa l’électricité pour allumer Sa télé. Pour que l’Univers ait des témoins de Sa grandeur – et parce que regarder la télé le dimanche tout seul, c’est glauque – Dieu créa les bipèdes qui s’autoproclamèrent Ses enfants. Pour que ceux-ci n’oublient jamais la date historique du 12 août, Il les guida dans leurs œuvres pour que les plus lumineuses d’entre elles éclatent à …continue reading

11 mars

Dialogue des morts. Sur les rives du fleuve Achéron : Héliogabale — Oh, mais il y a embouteillage ce matin ! C’est pour mon anniversaire d’arrivée, tout ce monde ? Thoutmôsis III — Je pense plutôt que c’est en mon honneur… Neptune — Ah non, c’est de ma faute. J’ai éternué du côté du Japon. Gronde alors une grosse voix, faisant trembler les Enfers : Dieu/Allah/Yahvé — Ça change : la dernière fois, c’était des gros cons qui avaient des bombes en mon nom. Alors que pour les catastrophes majeures, je me débrouille très bien sans ces vermines… 11 mars …continue reading

1er November – Toussaint

La vie à la rédaction de la Microphéméride. Je débarque —en retard, cela va de soi— dans la salle de rédaction de la Microphéméride, pour découvrir un spectacle étonnant ; alors que tous mes collègues masculins sont sagement (tristement ?) penchés sur leurs besognes littéraires, les microphéméridiennes sont toutes en train de faire bruyamment la fête. Céline, Aurélie et Pénélope dansent sur les tables, Marie-Anne et Alizée font une partie de jenga sur la tête de Vincent Bastin, Bénédicte et Véronique pouffent comme des gamines en s’échangeant des murmures, et Nelly tient le bar où Sandrine et Silène font les …continue reading

19 octobre

Quelque part au Panthéon, salon de thé du Purgatoire : — Dis-moi, Tu ne te lasses pas ? — De quoi tu parles ? — Ces soldats israéliens tués, les représailles qui vont suivre, tout ça. — Écoute, tu ne vas pas, toi le Diable, me servir les conneries à la Jésus, aimez-vous les uns les autres, et bla, et bla, et bla…. — C’est quand même de Ton fils dont tu parles, et … — Tu me fatigues ! La paix universelle, le Paradis sur Terre, Je n’en veux pas parce que ça veut dire que je finirai de …continue reading

25 septembre

25 septembre 1609 : Jacqueline Arnaud, toute jeune abbesse du couvent de Port-Royal, donne l’exemple aux religieuses de son établissement en appliquant strictement la clôture monastique et en refusant de recevoir ses parents. C’est la journée du Guichet. — Mère Angélique, mère Angélique ! Toutes les sœurs dans le réfectoire ont entendu le carrosse pénétrer l’enceinte du couvent de Port-Royal. Une des tourières court par-devant l’abbesse, robes retroussées. Jacqueline Arnauld, devenue Mère Angélique depuis ses 18 ans, lève les yeux au ciel. — Nous sommes dans un lieu de culte, sœur Madeleine. Les seuls cris qui doivent monter jusqu’au Ciel …continue reading

5 septembre

Les contrôleurs se branchèrent sur le serveur dédié à la planète Terre. Le scan révéla une situation sans équivoque. « Mais c’est quoi ce bordel ? C’est pas ce qui était prévu dans notre cahier des charges, on est très en retard là ! » Ils tentèrent de contacter le Dieu responsable de la zone. Sa secrétaire leur annonça qu’il n’était pas là, mais qu’il reviendrait, un jour. 5 septembre 1791 : Olympe de Gouges rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Le texte sera refusé par la Convention. Elle sera guillotinée en 1793.

11 août

— Oui, mais moi j’aimais bien le surnom de Prudhomme. — Je comprends bien, mon Loulou, répondit saint Pierre, mais faut choisir. On imagine mal qu’un homme prudent puisse être canonisé, n’est-ce pas ? Faut être un peu tête brûlée pour ça… — Mais Pierrot, je peux bien le garder, ce surnom ! râle à nouveau Louis IX, avant de mettre ses lunettes d’aviateur et sangler son casque rembourré. Prudhomme, ça désigne plutôt un homme valeureux, loyal et/ou vaillant, quoi, pas forcément un gars prudent. Bref, c’est tout moi, quoi ! Saint Pierre soupire et acquiesce, puis fait signe à …continue reading

10 août

L’écho de la voix grave résonne et emplit l’espace lumineux et immaculé. « Âmes vagabondes, regroupez-vous, c’est Dieu qui vous parle. Les hommes s’organisent en corporations et demandent des saints patrons, Je me dois de leur en fournir ! Vous savez que Hasard est Mon second prénom, aussi J’ai préparé deux boîtes pour vous. Piochez un prénom dans l’une, et au moins deux métiers dans l’autre… Lors de votre arrivée sur terre, vous vivrez votre vie en lien avec les métiers choisis, et les hommes se souviendront ainsi de votre nom et glorifieront le Mien. Prenez donc la file. » …continue reading

8 août

« Mais qu’est-ce que c’est que ÇA ??? — Euh, Chef, euh, on n’avait pas vu, mais euh… — Vous n’aviez pas vu ? Mais ça fait au moins 600 mètres de haut, ce… ce TRUC ! — 646,38 mètres, pour être exact. — Qu..quoi ? Mais si vous l’avez mesuré, vous avez donc bien vu ce… ce MACHIN ! — Euh non, non, Chef, c’est mon œil bionique, Vous savez, bien, c’est Vous qui me l’avez fait ! — Bon, ben, faut le faire sauter. — Mais, euh, Chef, c’est pas un peu radical ? — La dernière fois, …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com