Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 15 décembre 2019

Content Tagged "dieu"

5 août

— Non mais c’est pas possible ! s’écrie-t-il en levant les yeux au ciel. — Calme-toi, mon fils. — Mais papa ! On peut pas laisser dire ça ! Tu te rends compte ? Et ma réputation ? Confortablement installé sur Son nuage, Dieu ne répondit pas à l’interrogation de Son fils. — Tu m’écoutes ? Je passe pour quoi, moi, si ces quatre guignols sont plus connus que moi ? — Rien. Toujours plus laconique, Dieu resta silencieux quelques instants. Que Son fils soit hors de lui, Il pouvait le comprendre. Il devait rester fidèle à Lui-même : d’un …continue reading

29 juin

L’étendue de pierres, immense, déserte sous cette lune pâle, s’étend juste en face de la passe du lagon, au bout d’une la langue de terre sacrée. Aucun bruit ne trouble l’incroyable silence qui s’est abattu sur le marae le plus sacré de Polynésie. Nul n’ose s’approcher, aucun pêcheur sur son va’a , pas un chasseur dans la forêt. Même les animaux semblent respecter le tabou de Taputapuatea, le marae le plus sacré, le berceau des dieux et en particulier du dieu Oro. C’est lui qui soudain perce le voile de silence en poussant une plainte déchirante. Une plainte d’animal blessé. …continue reading

21 juin – Fête internationale de la lenteur (Québec)

— C’est le moment ! les deux soleils vont s’aligner sur l’équateur d’Antarktikos ! Les colons chaudement emmitouflés avaient quitté leur station-igloo et regardaient l’astre rougeoyant suivre de près la toute petite naine blanche. Cette journée serait le plus chaud que la planète connaîtrait. Une fois tous les 653 jours en année Antarktikienne, la température dépassait enfin le zéro. — Haaaaa, ça fait du bien, jubila le Français de l’expédition en enlevant son bonnet. Tous ces mois passés à se terrer dans nos abris… Et si on célébrait chaque alignement ? Avec une fête de la musique, par exemple… ? …continue reading

28 février – Journée mondiale sans Facebook

— Et c’est au bord du fleuve que je rencontre ce berger et que je le tue. Le scribe lève la tête vers le dieu dont la barbe blanche s’entortille autour de la ceinture. — Je vous demande pardon, mais… pourquoi ? — Pourquoi quoi ? — Pourquoi tuer ce berger ? Il n’avait rien à voir avec votre déconfiture à Pohjola… — Disons que je l’avais bien mauvaise, j’avais accompli un exploit en échange d’une femme et on m’a bien empapaouté ! Donc j’ai tué et découpé ce mec pour me défouler. — Mais je ne peux pas décrire …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com