Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 16 décembre 2017

20 avril – International Medical Marijuana day

« Par Dieu, le Gaspard, c’est-y point que tu viens à table sans avoir fait ta prière, à c’te heure ?
— Tu m’brises les bourses, la Berthine. En venant casser la croûte en ta compagnie, je ne m’attendais pas à être accueilli par l’Inquisition ! »
La porte de la cahute de la Berthe s’ouvrit à la volée et trois personnages tout de rouge vêtus surgirent sur un air de trompettes.
« Personne n’attend la Sainte Inquisition ! Nos deux armes sont la surpriiiiise, la surprise et la peeeeur. Et une efficacité sans pitié… Non, non, attendez ! Nos trois armes sont la surpriiiise, la peur et une efficacité sans pitié. Et une dévotion au pape quasi fanatique. Ah merde, attendez, ça fait quatre ! On revient ! »
Le Gaspard et la Berthe les regardèrent sortir hébétés.
— Tu sais quoi, la Berthine, p’t-êt’ bien qu’un jour, on en rira, mais là, je grelotte dedans mon froc. »

1233, l’Église chrétienne se fait plus inquisitrice. Et encore aujourd’hui, nobody expects the Spanish Inquisition !

Nelly Chadour


Héklar promena un regard désabusé sur le carnage. Des dizaines de ses hommes gisaient au sol, déchiquetés par leurs propres camarades. Seul le sergent Chouinpch, qui supervisait les opérations avant le drame, s’en était miraculeusement tiré indemne.
— C’est terrible, soupira Héklar.
— C’est pas rien de le dire, approuva Chouinpch.
Ses espoirs que son commandant change enfin de politique à l’égard de la culture terrienne suite à ce nouveau désastre firent long feu. Car Héklar reprit aussitôt, l’air sûr de lui :
— Je ne vois qu’une chose à faire : diminuer la dose de cannabis dans les cigarettes destinées à l’éducation culturelle de nos troupes. Il faut croire qu’avec le temps, les humains ont développé une certaine résistance face aux agents actifs de ce « hachisch ». Nous augmenterons ensuite la dose, peu à peu, en prenant notre temps.
Chouinpch en resta comme deux ronds de flanc. Héklar ne changerait donc jamais d’avis ?
— Je suis quand même étonné, ajouta ce dernier. Le pharmacien hollandais auquel je m’étais adressé m’avait présenté cette herbe comme un médicament et m’en avait vanté les « effets secondaires ». Il m’avait parlé de « grosses rigolades » en prévision.
— Il a oublié de mentionner la paranoïa, dit Chouinpch en aparté.
— Tout de même… De là à s’entre-tuer comme ça… Après avoir fait nettoyer la salle d’entraînement, tu passeras un message au service du génie génétique ? Il va falloir remplacer les pertes, maintenant…

Pascal Bléval


— J’ai mal à la gorge, des migraines pas possibles, je ne sens plus mes jambes, j’ai des visions.
— Hum… commença le docteur. Ouvrez la bouche, tirez la langue et dites 420.
— Cannabis, articula le patient tant bien que mal.
— Votre cas est vert comme une feuille, vous vivez dans la peur quand vous consommez. Je vais vous faire une ordonnance : non seulement ce sera légal, mais ça calmera mieux vos petites anxiétés !

Anthony Boulanger


La douleur était insupportable. L’heure était donc venue de rejoindre son Ami… Mais bon sang, qu’est-ce que ça faisait mal ! Le Paradis était-il à ce prix ?
Arrrrggghhhhhhh…
Une lumière lui apparut, et un ange se pencha sur elle et lui murmura :
« Prends ce calice, ô bien-aimée du Christ, bois comme Lui jusqu’à la lie.
— À boire ? T’as pas à fumer, plutôt ? »

20 avril 1317 : agonie d’Agnese da Montepulciano, à qui un ange, sur son lit de mort, propose un calice, et à qui elle refuse de demander sa guérison.

Sandrine Scardigli


420. 420. 420.
420 grammes. Ajoutés. Petit à petit. Une façon de mesurer mes progrès et mon retour à la vie.
420.
C’est ma grand-tante qui m’a parlé du cannabis. Elle en fumait un peu pour soulager ses douleurs. Elle s’était renseignée. Un jour, elle a appris la maladie honteuse que j’avais et elle est venue me voir. Elle, sa canne, ses os fourbus, et son petit paquet de cannabis.
420.
Elle m’a parlé de l’histoire, du code, du symbole, et de ce que ça pouvait m’apporter.
Le cannabis m’a un peu donné mal à la tête.
420. 420. 420 grammes.
420 grammes de pulpe de pomme.
Puis 420 grammes de graines.
Et 420 grammes de céréales.
Petit à petit. 420 par 420.
Elle m’a dit : « ça peut aider pour ce que tu as. »
420 par 420, je reprends vie. Je fume un peu, je mange un peu plus.

420 est le chiffre symbole du cannabis.
En médicament, le cannabis peut être utilisé, notamment, par les personnes victimes d’anorexie

Célia Deiana


Mon cher Adolf,

J’espère que cette lettre arrivera à temps pour ton anniversaire et que tu apprécieras le tableau qui l’accompagne. C’est un paysage du Pays Basque, près d’une petite ville sans histoire qui se nomme Guernica. J’espère que tu me pardonneras la facture très classique (je n’ai pas ton talent), mais j’ai pensé que la sérénité qui s’en dégage te plairait.

Amitiés.

Pablo Picasso

–oOo–

Vienne, le 20 avril 1937


Mon cher Pablo,

Je te remercie chaleureusement pour ton joli cadeau d’anniversaire. Je n’avais jamais entendu parler de cette ville et la quiétude qui s’en dégage me donne très envie de la visiter un jour. Je compte sur toi. Ne sois pas trop dur avec toi-même car je sais que tu as un énorme potentiel et ton heure de gloire viendra. Le destin est parfois particulier. Tu ne me croiras peut-être pas mais j’étais très turbulent et colérique dans ma jeunesse. Puis j’ai eu la chance de rencontrer le docteur Sigmund qui m’a conseillé de fumer certaines herbes pour calmer mes angoisses. Sans ce traitement, je n’aurais jamais sans doute réussi à intégrer l’académie des Beaux-Arts et qui sait où ce que ferais aujourd’hui.

Affectueusement

Adolf Hitler

P.S. : je te glisse quelques herbes médicinales dans l’enveloppe, je te conseille d’essayer.

20 avril 1889 : naissance d’Adolf Hitler.

Père Désœuvré

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com