Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 12 décembre 2019

4 novembre – Use your common sense day

Sur la planète Levram, normalman s’apprêtait à passer une journée hors du commun. La seule dans l’année sur cette planète où chaque habitant était un super-héros, sauf lui. Peut-être allait-il pouvoir utiliser une parcelle de son « common sense », là où d’autres utilisaient leur « spider sense », et ainsi conseiller de ne pas traverser les murs pour rejoindre un point B depuis un point A, même si le chemin était le plus court, pour ne pas avoir à reconstruire ; ou de ne plus voler à des vitesses supersoniques pour éviter de briser les vitres des immeubles. Les possibilités étaient infinies dans ce monde.
Toutefois, quand normalman vit pleuvoir des briques par la fenêtre, en une manifestation du pouvoir de BrickRainMan, son « common sense » lui souffla de ne pas sortir de chez lui.

Anthony Boulanger


Je vous demande simplement d’utiliser votre sens commun, votre logique, votre science. On ne fait pas d’expériences génétiques ! En tout cas, pas comme ça ! Là, vous avez fait une chèvre, bon, OK. C’est cool, une chèvre. Ça bêle, ça peut sautiller partout, les cornes sont super mignonnes et tout. Je comprends, vraiment, je comprends.
Là, vous me dites : « Mimi, tu peux générer directement le doudou de ton enfance, un croisement de lapin et de chien, mais avec des yeux de chouette, et en plus en turquoise et jaune moutarde », je dis, « oui OK, allons-y ! ». Non, vraiment.
Mais là, je vous connais vous, les scientifiques. Je le sais, j’en suis un aussi.
Donc la chèvre.
Mais après quoi ?
Le cheval ?
Un taureau ?
Un… homme ?
Ou même, pire : un dinosaure ?
Mais revenez sur Terre et soyez moins *bip*.
[Parole tronquée à cause de la censure américaine sur certains termes grossiers]

4 novembre 2008 : décès de Michael Crichton.

Célia Deiana


Alors que l’on signait la paix, deux balles suffirent pour que des milliers d’autres soient tirées.
4 novembre 1995 : assassinat de Yitzhak Rabin

Sandrine Scardigli


— Tu es sérieux ? Tu comptes vraiment sortir dans cette tenue ?
Ethan s’observa lui-même de pied en cap. Il ne comprenait pas où voulait en venir sa maman. Il se trouvait très beau dans son costume de Spiderman.
— Ben oui ! Il est très beau, mon costume de Spiderman ! Je l’aime beaucoup, moi. Allez maman, s’il te plaît !
Aline faillit se laisser convaincre par son petit bout de chou, mais un simple regard par la fenêtre lui rappela pourquoi ce n’était pas une bonne idée : il avait neigé toute la nuit et il faisait -10°C, à présent. De son côté, le costume était presque aussi fin que du papier à cigarette. Elle secoua la tête, fatiguée par le combat psychologique qui s’annonçait, entre le bon sens parental et la bouille irrésistible de l’enfant.
Du rire aux larmes, il n’y avait souvent qu’un pas, chez Ethan.
C’est dommage, la journée avait si bien commencé ! Pour une fois qu’il s’habillait vite, songea Aline, dépitée.

Pascal Bléval

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com