Une micro nouvelle par jour pendant un an.

mercredi 15 août 2018

18 janvier – jour du duel des éléphants (Thaïlande)

Aujourd’hui est le jour tant redouté du Duel des Éléphants. Sur le Disque-Monde, tout le monde se prépare aux cataclysmes que les affrontements entre les quatre Éléphants portés par la Grande A’Tuin ne manqueront pas de provoquer.

Anthony Boulanger


La tour noire menaçait la tour blanche, que couvrait cependant un pion ; quant à celle-ci, elle eût pu certes prendre la noire, mais c’eût été pour se faire prendre aussitôt par la dame. Un simple échange. Une dame blanche, encore, pourvu qu’on aime la glace vanille et la Chantilly, pourquoi pas ? Mais une dame noire ! La tour blanche se souvint alors qu’elle avait eu, du temps du Shaturanga, un ancêtre éléphant, et la tour noire aussi. Elle essaya donc une feinte qui réussit, échappa à la menace, et alla défendre son roi. La tour noire, honteuse et confuse, se dit, mais un peu tard, qu’un éléphant, finalement, ça trompe énormément, quand il est blanc !

Pierre Gévart


— Capitaine, regardez ! On dirait une montagne !
À travers la tempête, ils entendent alors un barrissement qui soulève les flots.
— Un éléphant géant ! Barre à bâbord, toute !
— Impossible! Derrière nous, il y en a un autre ! Ils sont gigantesques !
— Toutes voiles dehors ! On file d’ici !
Depuis la vigie leur arrive un cri d’espoir :
— Terre, terre !
Les pachydermes continuent à s’affronter en remuant, littéralement, ciel et mer, indifférents à l’embarcation minuscule qui tente de se faufiler entre leurs pattes. Héroïques, les membres de l’équipage réussissent enfin à accoster sur un rivage non répertorié, tandis que les deux monstres s’éloignent. Le capitaine a alors ce cri de soulagement :
— Si nous n’avions pas découvert cette terre, nous aurions fini en sandwich !
18 janvier 1778 : James Cook est le premier Européen à accoster dans les îles Hawaï, qu’il baptise « îles Sandwich ».

Sandrine Scardigli


— Moi je trouve ça bien que nous puissions désormais avoir le choix des armes.
— Et moi je trouve que t’es un abruti ! On a l’air de deux cons avec nos gants de boxe au bout de la trompe.

Père Désoeuvré


La foule se pressait sous les gros flocons de neige qui achevaient de recouvrir Moscou d’un édredon candide. Comme il était beau, le nouveau théâtre qui se dressait désormais sur les ruines calcinées de l’ancien, parti en fumée vingt ans auparavant.
— Joseph Ivanovitch, s’écria le tsar en découvrant un intérieur encore plus somptueux. Vous êtes un magicien ! Quel plus bel écrin rêvé pour notre art ?
L’architecte ainsi célébré s’inclina avec un petit sourire modeste. Tous ignoraient pourtant la sueur glacée qui courait le long de l’échine de Joseph Ivanovitch. Il avait eu besoin d’une aide extérieure pour achever son chef-d’œuvre. Et le prix à payer s’annonçait exorbitant. Perchée au sommet du linteau surplombant la scène, la Baba Yaga, généreuse donatrice et terrible monstre avide, Baba Yaga que la Russie croyait cantonnée aux forêts obscures et chassée par les lumières de la ville, chuchotait :
— Et n’oublie pas, Joseph Ivanovitch, tous les matins, j’exige de me délecter d’un grand bol de ton sang chaud.
1825, inauguration du théâtre Bolchoï.

Nelly Chadour


La population de Nong Sarai retenait son souffle. Retransmis sur toutes les chaînes d’holovision de la planète, le « Duel des éléphants » — dont l’issue déterminait, tous les cent ans, la gouvernance commune et centrale de l’empire galactique de Burmese et de la monarchie stellaire du Siamese — n’allait pas tarder à débuter. Juchés sur leurs pachydermes, les deux opposants, rois de leurs provinces respectives — Minchit Sra côté Burmese, Naresuan pour le Siamese — s’affrontaient du regard.
— Toi que nous avons accueilli, tout jeune enfant, dans notre famille, et qui aujourd’hui te retournes contre nous, tu périras sous mes coups ! déclara Minchit Sra.
Naresuan déclama, à son tour, les paroles rituelles :
— Je ne suis point l’instigateur de ce combat, n’ayant jamais eu à cœur d’attaquer mon noble voisin Burmese. Lorsque l’on m’attaque, je riposte tel le tigre royal et me montre sans pitié ! Minchit Sra, aujourd’hui est venu pour toi l’heure d’expier tes torts à l’égard du peuple de Siamese !
Les éléphants — au cerveau oblitéré, remplacé par la puce électronique d’une IA de dernière génération — barrirent avec fureur. Les hostilités déclarées, les deux rois s’élancèrent en avant pour s’affronter.
Dans les bars burmesiens et siamesiens, les bouteilles sortaient en masse des caves et celliers. Quelle que soit l’issue du combat, l’alcool coulerait à flot lors des sept jours de libations qui s’ensuivraient.
La semaine promettait d’être longue !

Pascal Bléval

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com