Une micro nouvelle par jour pendant un an.

dimanche 27 mai 2018

Archives mensuelles : septembre 2016

20 septembre

« J’en ai assez de toi ! Tu ne fous de tes journées. Tu passes ton temps à délirer sur des expéditions maritimes mais au final tu restes toujours au port. Enfin quand je dis port, je devrais plutôt dire à la taverne. — Et alors qu’est-ce que tu veux ? Que je parte pour des mois ? — Le problème, c’est pas que tu ne partes pas mais… — Ah non ! Il est hors de question que j’arrête d’aller à la taverne. C’est en y traînant que j’élabore mon prochain voyage. Et crois-moi, il sera grand ! — …continue reading

19 septembre

Pendant ce temps, à la rédaction de la Microphéméride… — Tout le monde est là ? Demande le Père Désœuvré. Parmi le brouhaha des réponses, la voix de baryton de Michael s’élève : — Non, il manque Vincent. —… comme d’hab, ajoute Jacques à mi-voix. — Encore absent ? Gronde le patron. C’est quoi, son excuse du jour ? — On n’a aucune nouvelle, répond Anthony. — Taisez-vous, je l’appelle, lance Jacques en pianotant sur son portable. Tous les regards se braquent sur lui tandis qu’il porte l’appareil à son oreille. — Allô, Vincent ? … Ouais, c’est Jacques… Ouais, …continue reading

18 septembre

En observant les visages des hommes lui faisant face – des Français issus de la noblesse bretonne, pour la plupart –, Louis de Becdelièvre eut cette étrange pensée : « L’on pourrait se croire à un bal de Louis XIV ». Et il ne manquait en effet plus guère que les musiciens et les dames en beaux atours… ainsi que le principal intéressé, à savoir le Roi-Soleil, bien sûr. — Messieurs ! déclara-t-il soudain. Nous voilà confrontés à un bien grand péril, comme vous le savez. La papauté, chère à notre cœur et d’ores et déjà réduite au Latium ainsi …continue reading

17 septembre

Le 17 septembre de l’an 14, Auguste devient, un mois après sa mort, le premier dieu choisi par un vote démocratique. Un peu comme Palpatine et son sénat galactique, finalement ? 17 septembre 1822 : Champollion hacke la pierre de Rosette. Il se fera plus tard engagé par la NSA (National Society of Archeology).

16 septembre

Le fragile Charles VI était convaincu d’être entièrement constitué de verre, ce qui lui conféra une réputation de roi fou. Plus de trois siècles s’écoulèrent. Lorsque Farinelli, en concert à Saint-Denis, tint le do5 à pleine puissance pendant plusieurs minutes, seuls les rats de la crypte purent percevoir, venant de la tombe du roi, un bruit de verre brisé. 16 septembre 1380 : Avènement de Charles VI le Fou 16 septembre 1782 : décès de Farinelli, castrat italien

15 septembre

« Bonjour,je voudrais un billet sur le prochain Orient Express. — Ah non Madame, ce n’est pas possible. On ne veut pas qu’il y ait un nouveau crime. — Très bien alors, une cabine pour la prochaine croisière sur le Nil. — La compagnie a été claire, nous ne pouvons vous réserver de cabine. Le dernier mort a déjà fait couler suffisamment d’encre. — J’imagine que je ne peux pas non plus prendre le petit train bleu… — On ne peut rien vous cacher. — Je sais ! Je vais aller en Iran… en Mésopotamie, sur les traces des Grands …continue reading

14 septembre

13 se pencha discrètement vers 15 : – Pourquoi il te fait la gueule, 14 ? Et 16 aussi ? – Bah, t’inquiète, ça leur passera, c’est tous les mois de septembre comme ça. Ils sont jaloux parce que tout le monde retient « Marignan, 1515 », mais que personne ne fait attention au fait que c’était le 14 septembre, ou que la bataille a duré 16 heures et fait 16 000 morts. Est-ce que j’y peux quelque chose, moi ? Le 14 septembre 1515, victoire de Marignan remportée par François 1er et ses alliés vénitiens sur les mercenaires suisses …continue reading

13 septembre

— Dis papa, je peux avoir des bonbons ? — Non, répond le paternel sans lever les yeux de son manuscrit. — Pourquoi ? insiste la petite fille. Soupir, le père relève la tête. — Parce qu’il n’y en a pas à la maison. — Mais je veux des bonbons ! Le visage du père se crispe d’agacement. — Vouloir ne changera rien. Il n’y en a pas. Ca ne pousse pas sur les arbres et il n’y a pas de petits hommes orange qui les ramassent, c’est tout ! Quoi que, ajoute-t-il après une pause, les sourcils froncés La …continue reading

12 septembre

Depuis la salle TV du Paradise Club, François regardait son programme préféré : l’école des enfants d’en-dessous. « Aujourd’hui les enfants, on va apprendre grâce à qui vous avez la chance de venir à l’école tous les jours, dit la maîtresse. — C’est Charlemagne qui a inventé l’école, avança le petit Manu. — N’importe quoi ! cria Nicolas. C’est Jules Ferry qui a rendu l’école obligatoire !!! » La maîtresse sourit, et se dit que décidemment les enfants en savaient davantage qu’il n’y paraissait. De son côté, François fit la grimace. Jules, qui venait de le rejoindre tenta de le …continue reading

11 septembre

Ah là là, que de monde, c’est que je ne sais pas où me placer. C’est un moment historique, je veux être proche des orateurs, pas trop proche des issues, il va y avoir du remue ménage. Peut-être même des bousculades ou des échauffourées. Ceux qui sont déjà assis ne sont pas de mon bord. Peut-être faut-il se placer de l’autre côté, pour leur faire face s’il y a des manifestations, des protestations. Il va y avoir des discours enflammés, c’est sur. Se placer à gauche, au premier jour de quelque chose de si beau, n’est ce pas appeler le …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com