Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 27 juin 2019

Auteur : Élodie Serrano

vestritg@gmail.com'

Articles récents

10 mai

— Larguez les amarres ! — Mais, Capitaine, il… — Il n’y a pas de « mais » qui tienne moussaillon, j’ai donné un ordre, exécutez-le ! — Mais… — Tut, tut. Je ne veux rien entendre ! Cette date est un puissant symbole. Nombreux sont les intrépides aventuriers qui avant nous ont vécu de grandes choses en cette date. Je ne veux donc pas vous entendre protester plus. Comme Vespucci, Colomb et Quartier avant-nous, la gloire nous attend ! — À vos ordres, Capitaine. Quelques jours plus tard, la marée rejeta sur la côté les débris de l’unique navire …continue reading

4 mai

— Pffff, les filles peuvent pas être Jedi ni pilote ni pirate ! Brandon était un garçon méchant et moqueur, et, malheureusement, il possédait une impressionnante cour qui le suivait partout à la récré. Rey haussa les épaules et lui tourna le dos. Tant pis pour lui, qui l’avait aussi traitée de « tête de singe » à la rentrée. Elle voulait se donner une contenance, et continuer à jouer avec sa petite figurine de Rey (comme elle !). — T’inquiète pas, fit Jorge. La galaxie sera sauvée par les chicanos, les blacks et les filles ! Et que la …continue reading

1er mai

Un à un, il saisissait les brins de muguets, coupait la tige en douceur et portait les fleurs en forme de cloche à ses lèvres. Il murmurait quelques mots doux puis, visiblement déçu, posait le brin dans son panier. À la fin de la journée, il soupirait puis rentrait chez lui, non sans avoir distribué sa récolte à qui en voulait bien. Après tout, autant ne pas laisser ces jolies fleurs perdues. Chaque année, il recommençait ce même rituel depuis le jour maudit où, adolescent naïf, il l’avait rencontrée, fée fragile et espiègle. Elle lui avait promis l’amour éternel puis …continue reading

12 avril

Bill prenait paisiblement son café matinal, quand un « pop » bruyant le fit sursauter. La chemise tâchée, il se retourna en ronchonnant et se retrouva nez à nez avec un drôle d’individu. Tenue moulante suggestive d’un gris métallisé, casque qui cachait son visage… Quel énergumène ! — Monsieur Haley ? Bill opina du chef. Que lui voulait donc ce drôle de personnage à la voix synthétique ? — Parfait, je viens du futur. Un ennuyeux et terrible futur où la musique n’est que chansons niaises et sans saveur. Nos scientifiques ont établi qu’un évènement très simple saurait donner un …continue reading

1er avril

Le réchauffement climatique est un fake : l’humanité ne sera pas victime de l’extinction qu’elle a elle-même provoquée. Poisson d’avril ! En fait, les plus riches survivront… 1er avril : Jour du poisson Old Redbone’s Lies — Je ne suis pas une blague ! C’est ce qu’Anissa répétait à qui voulait l’entendre. Née un 1er avril et objet de moqueries incessantes de l’école au lycée. Et puis encore après, toujours. Porter le voile à la fac ? Je ne suis pas une blague. Créer une association féministe ? Je ne suis pas une blague. Sortir première de sa promo avec …continue reading

20 mars

Leçon du jour : l’équinoxe de printemps Alors ça, c’est le Soleil et ce petit truc, là, c’est la Terre. La Terre tourne autour du Soleil comme ça… Oui… Non, c’est plutôt une ellipse… une espèce d’ovale si tu préfères… mais assez peu étiré en fait. C’est presque un cercle… Pardon ?… Un rond quoi… Oui, elle tourne autour. Mais… Eh bien, parce que le Soleil l’attire… En fait, c’est une attraction mutuelle due aux masses de la Terre et du Sol… Non, pas avec une balance, on a fait des calculs, en utilisant les lois de Kepler, par ex… …continue reading

17 mars

Alors qu’il s’éloignait de la colline, Joseph contemplait l’outre entre ses mains. De belle facture, en cuir de bouc, elle l’accompagnait fidèlement partout où il se rendait. Il l’avait amenée avec lui pour abreuver Jésus et adoucir sa peine. Le prophète l’avait encouragé à s’en servir de récipient. Pour son sang. Sans vraiment comprendre, Joseph avait obtempéré et récolté le liquide carmin qui suintait des plaies. Dans cette outre toute simple… Un liquide aussi précieux pouvait-il être contenu dans un récipient aussi trivial ? Non. Joseph se rendit au marché le plus proche. Il choisit le plus beau des canthares …continue reading

16 mars

Henri faisait les cents pas. Combien de temps fallait-il pour se laver le visage ? Le messager de retour de Rome avait plus urgent, comme lui délivrer son message ! — Ah, enfin ! s’exclama le roi en voyant l’homme pénétrer son bureau. Son air penaud ne lui disait rien qui vaille. — Le Pape a refusé d’annuler mon mariage ? Le messager opina du chef et recula de trois pas. Comme s’il était de son genre de frapper. Non, lui, il préférait bouder. — Puisque c’est comme ça, on ne leur parle plus. Dites au parlement qu’ils peuvent avancer …continue reading

29 février

— Non ! Vous avez trucidé nos copains ! On va pas en plus vous payer à bouffer ! — Allez ! Soyez sympa ! Bon d’accord, certains membres de mon équipage ont fait quelques trous dans vos collègues, mais c’est pas nous ! Nous aussi, ils nous ont trompés ! Ils sont partis avec tout notre manger ! Allez !… S’iou plaît !… On a faim !… — Eh ben, si t’as faim, mange ton poing !!! Ahahahaha !!! (Humour de sauvage ne craignant pas le vrai Dieu) — Vous avez tort de ne pas nous porter secours ! …continue reading

20 février

Au pied de la statue du Sergent Blandan, sur la place Sathonay, j’attends. Je suis en avance. Peu de travail pour moi aujourd’hui, la ville de Lyon est calme. Il fait beau, bien qu’un peu froid. Un rayon de soleil réchauffe mon nez tandis que mes doigts s’engourdissent autour d’une petite amphore. Une reproduction acquise au musée d’Histoire de la ville. Je suis sûre qu’il appréciera. Enfin, sa silhouette apparaît, brumeuse. Il a l’air perdu en uniforme, son glaive couvert de sang. Il tourne plusieurs fois sur lui, ne reconnait pas les lieux. Puis il finit par me remarquer. « …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com