Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 28 janvier 2021

Content Tagged "histoire"

13 octobre

[Ceci est une uchronie.] Ainsi, l’homme n’avait pas menti. Au matin du 13 octobre, comme il l’avait annoncé, les gens de Roy Philippe, baillis, sénéchaux, écuyers, se sont présentés aux portes de chaque forteresse, de chaque commanderie du Temple pour se saisir des frères. Las, ils ne purent ramener que trois frères trop vieux ou malades pour pouvoir encore sortir de leur lit, et deux imprudents qui avaient manqué la date. Philippe le Bel en fut pour sa rage et son dépit en constatant que le secret avait été éventé. Deux ans plus tard, l’ordre des Templiers, reconstitué dans sa …continue reading

22 septembre

AVIS AUX LYCÉENS ET ÉTUDIANTS : ceci est une fanfiction kaamelottienne. En aucun cas les événements cités ici ne sont utilisables pour un devoir d’histoire. « Saucisson, Arthour !! SAU-CI-SSON !! Ahahahahah ! — Mais qu’est-ce qui lui arrive ? demande Bohort, craintif. Pourquoi parle-t-il de saucisson ? Ce n’est pas l’heure de manger ?! — Il a jamais été très net, hein, en même temps, fait remarque Arthur. C’est pas nouveau. — Nan mais là ça va bien oui ! s’agace Léodagan. Il nous demande de venir pour l’inauguration de son mouroir de curetons, là, on se tape des …continue reading

9 septembre

Captain Boston sauta depuis le toit et assomma le garde d’un imparable overhand. Il prit le vil agent des forces d’invasion par les pieds et le traîna dans la pénombre, avant de se diriger vers le ponton. Son navire, L’Intrépide, mouillait à quelques dizaines de mètres de là. Rien ni personne ne l’empêcherait de récupérer son pavillon, rempli d’appareils merveilleux achetés à prix d’or auprès des plus grands savants de l’époque. Sous prétexte qu’il fallait réparer le port saccagé par les émeutes, le Parlement du Royaume-Uni l’avait fermé jusqu’à nouvel ordre. Mais Joseph Warren, qui se cachait derrière le masque …continue reading

27 juillet

Combattre un dimanche ! Quelle incurie ! Les soldats français bougonnaient, mais ne traînaient pas les pieds. L’armée ennemie, à leurs trousses, ne leur ferait pas de cadeau s’ils se laissaient rattraper. Il faut rester vivant pour pouvoir râler. Pourtant, l’humeur changea du tout au tout dès que le pont de Bouvines fut visible. La cadence accéléra. Quelques petits malins ne purent s’empêcher de siffloter en le traversant. Heureusement, l’ennemi, trop pressé, n’y prit garde. Puis, une fois de l’autre côté, il comprit : — Trolls ! TROLLS ! Surgissant de sous le pont, coupant toute retraite, les deux montagnes …continue reading

6 juin

Le 6 juin 848, Charles le Chauve est enfin sacré roi et peut se coiffer d’une couronne. Trop tard toutefois pour que sa calvitie passe inaperçue.

26 mai

Les derniers mots résonnèrent dans le silence des hommes, et celle qui avait dompté le Soleil ferma les yeux sur l’astre de sa vie. Le 26 mai 1707, mort de madame de Montespan (maîtresse de Louis XIV) après sa confession publique.

16 mai

— Ils vous prendront pour un traître, souligna l’envoyé de Du Guesclin. L’archiprêtre Arnaud de Cervole hocha la tête. — J’y suis prêt. Charles est prompt à la colère, il est vrai, mais nul doute que Philippe le Hardi, qui me soutient, saura lui faire entendre raison. — Tout de même… — Brisons là, trancha de Cervole. Dites seulement à votre maître que tout s’est déroulé comme prévu. Les troupes anglo-navarraises ne tarderont pas à être prises d’hallucinations et tomberont immanquablement dans le panneau, si d’aventure Du Guesclin faisait mine de battre en retraite. L’envoyé de Du Guesclin se tourna …continue reading

6 septembre

Dans l’ombre d’un entrepôt, deux hommes aux vêtements bizarres dont personne ne s’inquiète. Ici, dans le port de Séville, on croise toutes sortes d’individus farfelus, étranges ou suspects. Fébrile, le plus jeune gratte un carnet avec une tige brillante. Approchons-nous pour mieux suivre leur discussion. — Enfin, professeur, regardez par vous-même ! s’exclame le scribe en montrant un point devant eux. En se retournant, on aperçoit une nef qui mouille dans le port, les voiles déchirées, l’équipage en piteux état. Sa coque bien enfoncée dans l’eau, elle est sans doute chargée de marchandises. Bon, il existe spectacle plus consternant de …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com