Une micro nouvelle par jour pendant un an.

jeudi 26 avril 2018

Archives mensuelles : mars 2016

21 mars

Le procureur général venait de décider que la prison d’Alcatraz devait fermer ses portes. En soi, un non-événement. 21 mars 1963 : le procureur général Robert Kennedy ordonne la fermeture d’Alcatraz.

20 mars

Leçon du jour : l’équinoxe de printemps Alors ça, c’est le Soleil et ce petit truc, là, c’est la Terre. La Terre tourne autour du Soleil comme ça… Oui… Non, c’est plutôt une ellipse… une espèce d’ovale si tu préfères… mais assez peu étiré en fait. C’est presque un cercle… Pardon ?… Un rond quoi… Oui, elle tourne autour. Mais… Eh bien, parce que le Soleil l’attire… En fait, c’est une attraction mutuelle due aux masses de la Terre et du Sol… Non, pas avec une balance, on a fait des calculs, en utilisant les lois de Kepler, par ex… …continue reading

19 mars

Centre de design DMC, un beau jour de 1980. « Non John, t’es pas sérieux là ? — Et pourquoi pas ?! C’est quoi le problème avec cette voiture ? — Tu vois bien qu’elle ressemble à un vaisseau spatial. Personne ne voudra en acheter. — Tu la trouves trop futuriste ? — Exactement ! C’est quoi ces portes qui s’ouvrent à la verticale ? — J’appelle ça des portes papillons. Tu verras, dans 35 ans, toutes les voitures en auront et elles voleront. — Mouais je ne suis pas convaincu. C’est trop futuriste pour moi… — Et alors ?! …continue reading

18 mars

Timothée referma rageusement le vieux Gaffiot familial, froissa sa feuille de brouillon et jeta un regard noir à sa mère. — J’aurais pas dû t’écouter ! C’est vraiment trop nul le latin ! D’abord ils mettent les mots n’importe comment, et puis vraiment ils racontent n’importe quoi ! — Ne t’énerve pas comme ça, elle donne quoi ta traduction ? — « La petite sandale de légionnaire succéda au grand du Tibre… » Arrête de rire, Maman ! Je te l’ai dit que c’était complètement débile ! (Gloussements hystériques) — Mon chéri, je pense qu’on va commencer par sortir un …continue reading

17 mars

Alors qu’il s’éloignait de la colline, Joseph contemplait l’outre entre ses mains. De belle facture, en cuir de bouc, elle l’accompagnait fidèlement partout où il se rendait. Il l’avait amenée avec lui pour abreuver Jésus et adoucir sa peine. Le prophète l’avait encouragé à s’en servir de récipient. Pour son sang. Sans vraiment comprendre, Joseph avait obtempéré et récolté le liquide carmin qui suintait des plaies. Dans cette outre toute simple… Un liquide aussi précieux pouvait-il être contenu dans un récipient aussi trivial ? Non. Joseph se rendit au marché le plus proche. Il choisit le plus beau des canthares …continue reading

16 mars

Henri faisait les cents pas. Combien de temps fallait-il pour se laver le visage ? Le messager de retour de Rome avait plus urgent, comme lui délivrer son message ! — Ah, enfin ! s’exclama le roi en voyant l’homme pénétrer son bureau. Son air penaud ne lui disait rien qui vaille. — Le Pape a refusé d’annuler mon mariage ? Le messager opina du chef et recula de trois pas. Comme s’il était de son genre de frapper. Non, lui, il préférait bouder. — Puisque c’est comme ça, on ne leur parle plus. Dites au parlement qu’ils peuvent avancer …continue reading

15 mars

– Oh ! Tu me fends le cœur ! – J’ai le coeur fendu par toi. – Toi aussi, mon fils, tu me fends le cœur. 15 mars de l’an 44 avant qui vous savez, assassinat de César (Jules). (Un grand, grand merci à Marcel Pagnol)

14 mars

« Me voici donc seul sur la Terre, n’ayant plus de frère, de prochain, d’ami, de société que moi-même. » Assis face au sud, sur ce rocher des contreforts ouest du Salève, un quasi-désert aussi radioactif que le reste du pays – et, pour ce qu’il sait, du monde –, JJ s’interrompt. Ça suffit, le pathos ! Il n’est pas « seul sur la Terre ». Une communauté d’au moins trente personnes vit encore à Annecy, dans un blockhaus, non loin de ce qui fut le lac. C’est d’ailleurs pour ça que le sort l’a désigné, qu’il a quitté le …continue reading

13 mars

Je me tiens là, immobile, à l’entrée de la ville. J’assiste, silencieuse, à l’entrée des troupes. Dix mille hommes au bas mot. Le plus fort de la résistance est organisé ici, à quelques mètres à peine de moi. De ce qu’il se passe au-delà, je n’en sais rien. Ou si peu. Des blessés, des morts. Et puis, il entre : l’Empereur des Français derrière un régiment de la Garde impériale. Il passe à mes pieds, s’engage dans la bataille, m’éclabousse de sang. Mon fer forgé s’imprègne de rouge. 13 mars 1814 : Napoléon entre dans Reims par la Porte de …continue reading

12 mars

– Désolé Jean mais le film est interdit aux mineurs. – Ah ben d’accord. Vous allez voir la pub que je vais lui faire a votre cinéma ! 12 mars 1902 : naissance de Jean Mineur publicitaire francais

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com