Une micro nouvelle par jour pendant un an.

samedi 20 janvier 2018

Archives mensuelles : mai 2015

21 mai

« Ah mince ! » s’exclama Lindbergh peu après son décollage de New York, jetant un œil par la fenêtre du Spirit of Saint Louis sur la forêt du Maine. « L’Oiseau blanc ! Nungesser et Coli avaient vraiment réussi ! » 21 mai 1927 : Charles Lindbergh devient le premier pilote à relier New York à Paris, au cours d’un vol de trente-trois heures et trente minutes.

20 mai

L’histoire du petit merle qui aimait grandement la vie. L’histoire se déroule au pays des oiseaux. À l’honneur, un petit merle, né avec le cœur rempli d’amour. Cela arrive souvent chez les petits des merles. Malheureusement pour ce petit-là, ses parents l’avaient abandonné. Imaginez sa souffrance : personne avec qui partager ses beaux sentiments ! Il se rendit bien compte avec le temps que même s’il n’avait ni son papa ni sa maman, il pouvait donner cet amour à plein d’autres gens… Mais il ne savait pas comment. Personne ne le lui avait appris, personne ne le lui avait montré …continue reading

19 mai

« C’est pas fini, ce bazar ! » tempêta Zeus. Les trois Moires se chamaillaient et faisaient un boucan monstre pendant sa sieste. Pan, qui digérait son hydromel du déjeuner, ouvrit lui aussi un œil – et les deux oreilles. « C’est elle qui a commencé ! hurlèrent Clotho et Lachésis en désignant leur sœur. — Ce qui est inhabituel, vu que c’est plutôt moi qui termine le travail, d’ordinaire », fit remarquer Atropos. « Vous allez m’expliquer, oui ? grogna Zeus. — Elle s’est trompée, dénonça Clotho. — Et TROIS fois ! insista Lachésis. — Oh, nom de moi …continue reading

18 mai

Les deux juges s’asseyent sur l’estrade d’un air important. — On a quoi aujourd’hui ? demande discrètement le premier avant de débuter l’audience. — Des réfugiés de Jaffa. On a voulu les renvoyer chez eux, mais ils arguent que ce serait les renvoyer à la mort, que depuis que la ville a été conquise et rasée en partie ils n’ont plus de chez eux. — Merde, encore. C’est lourd. La défense va nous servir la plaidoirie habituelle : « traumatisme de guerre », blablabla, « notre devoir d’accueillir nos frères exilés », enfin tu vois le tableau. — Ouais, et …continue reading

17 mai

— Tu dois te rendre à l’évidence, le petit vient avec moi ! — Pas d’accord, il s’épanouira bien davantage chez moi, j’ai les meilleurs professeurs à mes côtés… — Oh, il a incontestablement du talent, mais il en est conscient et très fier… Et l’orgueil, ce n’est pas trop ton truc, non ? — Je peux faire quelques exceptions, et j’ai de grands projets pour lui, des fresques, des allégories, des portraits… — Arrête un peu avec les portraits ! Il a déjà peint la tête de tous tes copains. Et ta belle-fille, il la dessine sous toutes les …continue reading

16 mai

— Ils vous prendront pour un traître, souligna l’envoyé de Du Guesclin. L’archiprêtre Arnaud de Cervole hocha la tête. — J’y suis prêt. Charles est prompt à la colère, il est vrai, mais nul doute que Philippe le Hardi, qui me soutient, saura lui faire entendre raison. — Tout de même… — Brisons là, trancha de Cervole. Dites seulement à votre maître que tout s’est déroulé comme prévu. Les troupes anglo-navarraises ne tarderont pas à être prises d’hallucinations et tomberont immanquablement dans le panneau, si d’aventure Du Guesclin faisait mine de battre en retraite. L’envoyé de Du Guesclin se tourna …continue reading

15 mai

— Alors, Tante Edwige se mettra à côté de Cousin Hubert, près de la fenêtre sud. — Non ça ne va pas, Hubert a des problèmes d’articulations depuis trois ans, il va être dans les courants d’air. — Alors on le met à la table de ta mère ? — Moui, pourquoi pas. Mais il faut faire attention, c’est la table des allergiques aux noix, alors que Hubert est interdit d’alcool. — Eh bien, si je m’étais attendue à autant de difficultés… Maria leva les yeux du plan de table pour regarder Julia avec tendresse. Du haut de ses soixante-dix …continue reading

14 mai – Ascension – Fête d’Isis

Quelque part au Panthéon, service de l’État-Divin : — Bonjour, c’est à quel sujet ? — C’est pour un changement de nom. — Et pour quelle raison ? — Mon nom est sali par des fanatiques. — Ils commettent des crimes en votre nom ? — Non. Au nom du Père. — Dans ce cas, Yahvé qu’à vous plaindre à Lui. Pff. — C’est subtil. Et en plus, c’est en Son autre nom, Allah, qu’ils massacrent. — Ils sont élevés Allah dure et ils le vénèrent Allah… folie. — Suffit ! La situation est assez pénible comme ça pour que …continue reading

13 mai

« Bref, conclut Bleys en caressant sa barbe couleur de braises, c’est un échec. — C’est qu’ils ont cru voir une “théophanie” ! se lamente Fiona. Ils m’ont prise pour la mère vierge de leur Sauveur ! Pfff, j’te jure… Peut-être pas une si bonne idée que ça, d’apparaître à des gamins de la campagne. J’avais choisi trois petits bergers bien cracra, mais… — La date du 13 mai est indispensable ? intervient Benedict. — Oui, la Licorne seule sait pourquoi… et elle ne nous dira rien. — Voici ce qu’on va faire : on se décale vers l’avenir. De …continue reading

12 mai

— Messieurs, vous pouvez être fiers de votre travail ! Devant l’ouvrage, le chef de chantier sourit tout en serrant la main du Soviétique. Vladimir est content de son œuvre lui aussi. Le bâtiment est magnifique, tout à la gloire de l’ex-URSS et de son envolée proche pour l’espace. Jamais un hangar de navette n’aura été aussi beau et bien réalisé. — Désormais, notre pays a une image forte à montrer : celle d’un établissement solide, à la pointe de la technologie. Un écrin parfait pour abriter notre navette ! Le fleuron de notre technologie, la belle Bourane 1.01, première …continue reading

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com